Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a plaidé une nouvelle fois mercredi pour une plus grande concentration du secteur financier européen, la jugeant nécessaire pour faire mieux circuler l’épargne et affronter les coûts de transformation numérique. «Le secteur financier européen a besoin à la fois de concurrence et de concentration», car il «est aujourd’hui beaucoup trop éclaté» et «reste trop à l’intérieur de ses frontières nationales», a estimé le banquier central lors d’une conférence organisée par l’Autorité de la concurrence.

Cliquez ici