BNP Paribas a mieux commencé l’année 2019 qu’elle n’avait terminé la précédente, profitant des mesures d’économies de son plan de transformation digitale et du redémarrage de ses activités sur les marchés financiers après les turbulences de la fin 2018.

La banque a publié jeudi un résultat net en hausse de 22% au premier trimestre, à 1,92 milliard d’euros, gonflé par une plus-value de 838 millions d’euros avant impôts sur la cession d’une participation de 14,3% dans l’indien SBI Life. Les analystes tablaient en moyenne sur un résultat net de 1,97 milliard d’euros, selon le consensus FactSet. Le résultat d’exploitation a progressé de 0,2%, à 1,93 milliard d’euros, mais la hausse s’inscrit à 8% à changes et périmètre constants.

Cliquez ici