CACEIS Allemagne, filiale du groupe Crédit Agricole SA, entend « contester vigoureusement » une demande de restitution d’impôts des autorités fiscales bavaroises, de 312 millions d’euros, assortis de 148 millions d’euros d’intérêts, indique le groupe bancaire dans un communiqué.

Crédit Agricole avait communiqué le 6 février sur cette possible demande de restitution d’impôts sur dividendes remboursés à certains clients en 2010, en la jugeant « sans aucun fondement ». « Aucune faute intentionnelle, aucune négligence à l’encontre de CACEIS Allemagne ne sont invoquées à l’appui de cette demande », réaffirme le groupe bancaire dans le communiqué publié vendredi soir. « En aucune façon, CACEIS Allemagne n’a tiré profit de ces remboursements, effectués au bénéfice de ses clients », poursuit-il.

Cliquez ici