Dans un contexte de taux bas, les revenus ont diminué sur la période 2014-2018, alors qu’ils devaient croître de 0,9% par an. Et l’objectif de conquérir 500.000 nouveaux clients n’a pas été tenu.

LCL veut aller de l’avant, avec pour objectif de «devenir la première des banques urbaines», mais les représentants du personnel ont souhaité jeter un coup d’œil dans le rétroviseur. A la demande des organisations syndicales, la direction de la filiale de banque de proximité du Crédit Agricole en France leur a dressé hier un bilan du plan «Centricité 2018», dans le cadre d’un comité central d’entreprise (CCE), selon une source. LCL a confirmé à L’Agefi la tenue de cette réunion.

Cliquez ici