Les déclarations du président de la BCE annonçant une possible nouvelle vague de mesures accommodantes ont fait plonger le taux français à 10 ans. Inquiets du contexte économique, notamment sur fonds de guerre commerciale, les investisseurs se précipitent sur les actifs sûrs.

Cliquez ici