La réponse de la Banque de France (BdF) et de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) aux banques françaises ne s’est pas fait attendre. Une semaine après la publication par la Fédération bancaire française (FBF) d’un observatoire des crédits aux ménages (OCM) visant à minimiser le diagnostic quelque peu alarmistequ’avait dressé le HCSF au mois d’octobre dernier, les deux autorités rappellent sèchement les banques à l’ordre. « Certains chiffres qui circulent du côté des banques n’ont aucun fondement », tacle un communiqué commun de la BdF et de l’ACPR.

Cliquer ici