La BCE a annoncé, jeudi 7 mars, qu’elle continuerait à appliquer un taux d’intérêt négatif sur une large partie des dépôts que les banques commerciales logent dans ses coffres.

Les banques européennes, qui pensaient voir le bout du tunnel en 2019 grâce à un relèvement des taux d’intérêt de la Banque centrale européenne (BCE), en ont été pour leurs frais. La BCE a annoncé, jeudi 7 mars, qu’elle reportait finalement la hausse de ses taux directeurs à la fin 2019 au plus tôt. L’institut de Francfort va donc continuer, comme il le fait depuis juin 2014, à appliquer un taux d’intérêt négatif sur une large partie des dépôts que les banques commerciales logent dans ses coffres.

Cliquez ici