Selon une enquête Ifop pour la Fédération bancaire française (FBF), 81% des sondés jugent important d’avoir une industrie bancaire nationale puissante. Près des deux tiers des Français estiment même que les banques se rapprochent d’un « service public ».

Du baume au cœur des banquiers. La Fédération bancaire française (FBF) a commandé à l’Ifop une enquête d’opinion qui, bien que réalisée fin novembre au début du mouvement des « Gilets Jaunes » (marqué par des saccages d’agences), renvoie dans l’ensemble une image positive du secteur auprès des Français. Ce sondage aux questions fermées, très orientées sur l’innovation, dresse les traits d’une « banque idéale », qui serait « sécurisée, disponible, digitale et physique » (la question des tarifs est uniquement traitée sous l’angle de la transparence) et valide ainsi « le modèle français » alliant numérique et agences. « Les banques françaises sont innovantes, les Français se sont massivement emparés des nouveaux services, ils ont confiance dans leur banque »,s’est félicité le président de la FBF, Laurent Mignon, par ailleurs président du directoire du groupe BPCE (Banques Populaires Caisses d’Epargne), lors d’une conférence de presse ce mardi 21 mai. Il s’est défendu d’avoir cherché « un satisfecit sur le service client. »

Cliquez ici