Les intérêts des livrets bancaires et autres produits de placement à revenu fixe sont imposables. Pour les déclarer à l’administration fiscale, vous pouvez conserver le prélèvement forfaitaire unique ou opter pour l’imposition au barème progressif. Pour cette déclaration 2019, cette option n’est surtout pas à négliger. Année blanche oblige, elle pourrait bien vous permettre de payer moins d’impôts.
En mai, comme chaque année, vous allez probablement être nombreux à profiter des jours fériés pour compléter votre feuille d’impôt. Mais cette campagne fiscale 2019 est un peu spéciale puisqu’elle va définitivement entériner le passage au prélèvement à la source. En effet, pour éviter que vous soyez doublement imposé – sur vos revenus 2018 et sur vos revenus actuels – l’administration fiscale applique exceptionnellement un crédit d’impôt modernisation du recouvrement (CIMR). Ce mécanisme permet de taxer uniquement vos revenus inhabituels perçus l’an passé. En pratique, le CIMR a une autre répercussion qui pourrait bien vous permettre d’alléger vos impôts et sur laquelle nous reviendrons plus bas.

Cliquez ici