La séance de négociation sur les salaires s’est conclue sur un échec. Le SNECA avait pourtant bon espoir de trouver un accord, d’autant que la plupart des salariés des Caisses régionales avaient perdu en pouvoir d’achat en 2018. Nos revendications se limitaient au maintien du pouvoir d’achat de TOUS les salariés. C’était encore trop pour la délégation fédérale qui avait un mandat strict de la part des caisses régionales.

Cliquez ici