Pour être performantes, les entreprises ont tout intérêt à améliorer la qualité de vie et les conditions de travail des salariés. Ne rien faire augmente le désengagement.

SI les entreprises veulent être plus performantes, il leur faut agir pour le bien-être de leurs salariés. Il y a urgence si l’on en croit l’étude publiée par le cabinet Qualisocial cette semaine. Il a interrogé 3000 salariés représentatifs du secteur privé et du secteur public et les résultats ne sont pas très optimistes : 42% sont désengagés, c’est-à-dire peu enthousiastes et peu investis dans leur travail.

Dans le détail, deux salariés sur trois vont au travail mécaniquement, voire à reculons. 23% sont mécontents de leur charge de travail. Ce n’est guère mieux en matière de santé mentale, puisqu’un sur deux se sent stressé et un sur quatre estime que sa santé mentale se dégrade. C’est vrai en particulier dans la tranche des 40-54 ans.

Cliquez ici