Les négociations salariales annuelles viennent de démarrer dans la banque de la rue d’Antin, alors que la crise sanitaire brouille les perspectives économiques. Les premières propositions de la direction ne prévoient pas d’augmentation générale.

Cliquez ici