Le groupe bancaire Société Générale envisage de supprimer plus de 500 postes en France, dans le cadre d’un plan de réduction des coûts lancé par le nouveau directeur général Slawomir Krupa, indique vendredi l’agence Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

Contactée par l’AFP, la direction n’a fait aucun commentaire. Le groupe emploie quelque 56 000 personnes en France, sur 117 500 dans le monde, selon son document de référence.

Slawomir Krupa a annoncé en septembre un nouveau plan stratégique comprenant « des économies brutes de coûts d’environ 1,7 milliard d’euros à horizon 2026 ».

Une annonce attendue « dans les prochaines semaines »

En France, le groupe a en particulier fusionné Société Générale et les banques du groupe Crédit du Nord sous l’enseigne SG, visant « une plus grande efficacité du réseau de détail », avec « une base de coûts réduite ». L’annonce des suppressions de postes est attendue « dans les prochaines semaines », selon Bloomberg. Société Générale doit annoncer ses résultats 2023 le 8 février.

Cliquez ici