La banque a enregistré des pertes de 1,26 milliard d’euros sur le trimestre. Les activités de marchés demeurent plombées par la crise, avec une dépréciation d’actifs de 684 millions d’euros. Les provisions liées aux risques d’impayés augmentent également.

Cliquez ici